Public Information Officer

Région
Échéance

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués et selon le lieu d'affectation, le titulaire est susceptible de s'acquitter des fonctions ci-après :

  • Diriger la stratégie, la planification, l’élaboration et la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation et de communication complexes et d'envergure (notamment des initiatives de sensibilisation à l’échelle mondiale et des programmes d’information publique régionaux) et de stratégies de communication communes dans des contextes humanitaires en supervisant les médias et les efforts de communication communs, y compris la mise en place d’une messagerie commune, et en présidant un groupe en charge des communications humanitaires ;
  • Rechercher des sources de financement et d’autres formes d'assistance pour des campagnes de sensibilisation d'envergure ;
  • Fournir des avis et des conseils spécialisés aux administrateurs, aux fonctionnaires de rang supérieur et à d'autres fonctionnaires de l'information sur diverses questions, méthodes et approches concernant les relations publiques, ainsi que sur l’actualité des médias et les approches qu’il convient d’adopter pour obtenir l’implication des médias dans la sensibilisation du public aux besoins humanitaires et promouvoir une réponse rapide et coordonnée ; prévoir et résoudre les problèmes en matière de communication et de relations publiques ;
  • Établir des partenariats stratégiques avec les principaux partenaires afin de s'assurer leur concours et d'optimiser l'incidence des activités de promotion ; faire office de porte-parole et d'agent de liaison principal auprès des médias, d'organismes gouvernementaux, de groupes nationaux, d'organisations du secteur privé, d'établissements d'enseignement, d'organisations internationales, etc.
  • Élaborer divers produits d'information, notamment multimédias et sociaux, à l'appui d'actions humanitaires prioritaires, ou en superviser l'élaboration ;
  • Rédiger des articles complexes à paraître dans des revues, rapports, ouvrages et bulletins d'information de l'ONU et revoir des textes établis par des fonctionnaires moins expérimentés ;
  • Évaluer les résultats et l'impact des activités de communication ; rendre compte des faits nouveaux, des tendances et des attitudes concernant l’Organisation des Nations Unies et la communauté humanitaire élargie ;
  • Représenter les institutions lors des réunions et conférences ; donner des conférences et présenter des exposés à des groupes sur les activités humanitaires de l'ONU et sensibiliser aux sujets de préoccupation ; prendre les dispositions nécessaires pour assurer la couverture médiatique et organiser des interviews, des rencontres et des réunions d'information à l'intention des médias ; organiser des séminaires, des conférences, des voyage à l’intention des médias et des manifestations publiques consacrés à des questions et des évènements majeurs intéressant l'Organisation. Servir de porte-parole selon que de besoin ;
  • Mettre en place des réseaux d’information ; planifier et superviser la mise à disposition du public de documents d’information accessibles concernant les Nations Unies et portant sur les questions humanitaires et les activités conjointes de la communauté humanitaire ; planifier et organiser des activités de sensibilisation ;
  • Gérer le programme de publications ; produire des documents pour la presse et les moyens d'information électroniques, audiovisuels et les médias sociaux ;
  • Diriger les opérations courantes de communication au niveau du pays ou de la région menées par le groupe, notamment participer à la coordination des activités techniques et administratives du groupe, et interpréter et diffuser les politiques, fournir des conseils en matière de procédures, améliorer les systèmes d’établissement des rapports, répondre à des questions d’ordre opérationnel et administratif, établir des propositions budgétaires, élaborer ou coordonner des programmes de formation et assurer le suivi et l’évaluation des résultats ;
  • Dans certains cas, coordonner et diriger une équipe de fonctionnaires de l'information et encadrer et superviser le travail de fonctionnaires moins expérimentés dans le cadre de projets spécifiques ;
  • S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise dans le domaine de la communication, du journalisme, des relations internationales, de l'administration publique ou dans toute autre discipline apparentée. À défaut, un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept années d'expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de l’information, du journalisme, des relations internationales, de l’administration publique ou dans tout autre domaine connexe. Une expérience acquise au niveau international dans le domaine humanitaire, ainsi qu'une expérience acquise sur le terrain dans des pays en crise, au cours de situations d’urgence complexes ou de catastrophes est exigée. Une expérience de la communication en situation de crise est également exigée. Une expérience acquise au sein d'un organisme appliquant le régime commun des Nations Unies est souhaitable.

Aucun frais de dossier

L'ONU ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (Dépôt ou traitement de la candidature, entretien, formation etc.) et elle ne demande aucune information bancaire.

Rendez-vous directement sur le site web du recruteur pour postuler à cette offre.