Employeur
Type de contrat
Nombre de postes
1 poste
Echéance
Ville

I. CONTEXTE

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a obtenu des financements de la Banque mondiale à la hauteur d’USD 695 millions comme financements additionnels 2 et 3 au Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix (« STEP »). Le Ministère des Finances, autorité de tutelle du projet, a signé des Accords Subsidiaires avec le Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour l’exécution des activités.

Ce projet de protection sociale a pour objectif d’améliorer l’accès aux moyens de subsistance et aux infrastructures socio-économiques dans les communautés vulnérables ciblées du pays. Pour plus d’informations : https://projects.worldbank.org/en/projects-operations/project-detail/P171821

Le projet est mis en œuvre dans les provinces ci-après : (i) Nord Kivu, (2) Sud Kivu, (iii) Ituri, (iv) Kasaï Central, (v) Nord Ubangi et (v) Sud-Ubangi.

Les bénéficiaires directs et populations cibles du projet sont des personnes déplacées internes et leurs communautés d’accueil, les jeunes à risque et les femmes dans les communautés relativement stables dans les zones concernées par le projet.

Plusieurs communautés des populations autochtones (PA) vivant dans des conditions de précarité socio-économique et sanitaire et exposées aux multiples risques y compris ceux liés aux Violence basées sur le genre, exploitation et abus sexuel ou harcèlement sexuel (VBG/EAS/HS),  ont été identifiées dans les zones d’intervention du Projet.

A ce titre, le Fonds Social de la RDC a l’intention d’utiliser une partie du montant de cet financement pour effectuer les paiements au titre du contrat « du consultant(e) individuel(le) devant élaborer un Plan en Faveur des Peuples Autochtones (PPA) ».

II. OBJET DE LA MISSION

L’objectif général est d’élaborer un Plan en faveur des Populations Autochtones (PPA). Ceci, conformément à la Politique Opérationnelle 4.10 de la Banque mondiale, afin de s’assurer que les activités du Projet :

  • Puissent bénéficier à ces populations au même titre que les autres membres des communautés,
  • Obtiennent un large soutien de la part des populations autochtones à l’issue d’un processus préalable de consultation libre et informée,
  • Respectent pleinement la dignité, les droits de la personne, l’économie et la culture des populations autochtones et,
  • Offrent aux populations autochtones (PA) des avantages socio-économiques, culturellement adaptés.

III. QUALIFICATIONS ET APTITUDES

La mission sera assignée à un Expert spécialiste en populations autochtones répondant aux critères ci-dessous :

  • Un diplôme supérieur (BAC+5 au moins) en démographie, sociologie, ethnographie, anthropologie, ou un diplôme similaire
  • Avoir élaboré au moins trois (3) instruments de sauvegardes sociales dont un CPPA et deux PPA durant les cinq dernières années ;
  • une expérience avérée en conduite des études similaires, y compris une expertise dans l’élaboration de documents techniques ainsi que des orientations programmatiques relatives aux groupes vulnérables et/ou minoritaires ;
  • Expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans des projets d’appui aux PA et de lutte contre la pauvreté rurale avec un accent sur l'intégration des peuples autochtones, la planification participative ;
  • Une expérience préalable avec des analyses qualitatives sur terrain et / ou dans un bureau d’évaluation ;
  • Une expérience préalable avec les Politique Opérationnelles (P0 4.10) de la Banque mondiale, une familiarité avec les Directives Opérationnelles OD 4.20 (Peuples Indigènes) et avoir réalisé un travail similaire (PPA) constituent un avantage ; y compris les recommandations et bonnes pratiques du Guide de Ressources sur la Violence avec les Femmes et les Filles recueillent dans la Note Sectoriel de Protection Sociale ;
  • Solides compétences analytiques, capacité avérée à mener des entretiens avec un éventail de parties prenantes, et expérience dans le regroupement d'analyses et de données dans des rapports ;
  • Avoir une bonne expression orale et écrite en français et dans l’une des langues nationales de la RDC ;
  • Connaissance ou expérience du logiciel Kobo Tool Collect
  • La connaissance des provinces concernées par l’étude (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Kasaï Central, Ituri, Nord et Sud-Ubangi) est un atout majeur.

IV. DUREE DE LA MISSION

La durée maximale de la mission sera de 40 jours calendaires

V. METHODE DE RECRUTEMENT

Le recrutement se fera selon la méthode de sélection des consultants individuels par mise en concurrence ouverte définie à la Section 7 du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant de la Banque mondiale le financement de programmes d’investissement » du mois de juillet 2016, version révisée en novembre 2017, en août 2018 et en novembre 2020.

Le FRDC, invite les candidat(e)s à fournir en français un dossier de candidature comprenant :

  • Un curriculum vitae détaillé à jour indiquant les missions similaires exécutées et expériences,
  • Une lettre de motivation (2 pages maximum et en PDF) à adresser au Coordonnateur Général du FSRDC.

Les candidats intéressés peuvent télécharger les termes de référence de la mission sur le site web du Fonds Social de la République Démocratique du Congo www.fondsocial.cd

A envoyer avant le 02 février 2023 à minuit (heure de Kinshasa), à l’adresse email suivantes : consultant_ppa@fondsocial.cd  Avec en objet le titre du poste et le nom du candidat (STEP 2 et 3 – Consultant individuel devant élaborer un Plan en Faveur des Peuples Autochtones Prénom Nom).

Les candidatures féminines sont vivement encouragées